SMIF Canal du Forez

Travaux

POUR ECONOMISER L’EAU ET FIABILISER LA DESSERTE

Remplacement du gravitaire par l’aspersion
Depuis 1961 : création de 22 réseaux d’irrigation par aspersion dont 14 en remplacement des artérioles gravitaires par des canalisations étanches. Le dernier réseau est celui de de l’ASA de CHAMPDIEU, mise en service en juin 2014
Revêtement de berges / étanchement d’ouvrages
25 Km de berge de la branche principale sont revêtus (béton ou tunage)
Pour les 12 ponts-canaux, les 24 siphons, la chute de savigneux, le mur des gorges de la Loire : Inspection/diagnostic et Travaux d’étanchement par le Département de la Loire
Mise sous canalisation d’artères
Artère de l’HOPITAL : 8 Km Ø 900 à 600 mm en 1982 et en 2005
Artère de PONCINS : 13 Km Ø 1200 à 600 mm en 1974
Amélioration de la régulation de l’eau
Initialement, le Canal fonctionnait par excès d’eau puis des opérations successives de régulation pour optimiser le transit et la desserte de l’eau et réaliser des économies d’eau ont eu lieu :
1986 : 1er bief de régulation 60000m3 aux Marmites.
1995 : réserve de régulation de 60000m3 aux Monts d’Uzore (Maîtrise d’ouvrage Conseil Général)
1997 : mise en place de 20 mesures de niveau, 20 débitmètres, 9 motorisations de vannes de décharges le tout relié par télétransmission sur 1 poste informatique pour anticiper la demande en eau, détecter et éviter les dysfonctionnements et avoir un historique des prélèvements.
Projet en cours : Construction d’une retenue de stockage d’eau de 170 000 m3 à CHAMPDIEU.

POUR CONFORTER L’OUVRAGE

Depuis des décennies, des travaux sont engagés sur le canal pour réaménager les berges notamment :

  • Revêtements béton sur les berges du canal par exemple aux Muats (St Rambert), à Aubigny (Sury) et aux Tourettes (St Romain le Puy) en 1955, au Bruchet (Montbrison) en 1982,
  • Travaux de revêtements de berges et radier dans les Monts d’Uzore sur 4.5kms en 1993/1994,
  • Remembrement à Champdieu au début des années 2000 permettant d’acquérir des bandes de terrains le long du canal qui seront réaménagées par la suite,
  • A la suite des crues de novembre 2008, les berges du canal avaient été fortement détériorées sur le secteur de Champdieu et Chalain d’Uzore notamment. Des travaux ont été réalisés entre 2010 et 2012 employant des techniques de gabions, tunages, revêtements bois avec plages d’hélophytes et retalutage ont permis de consolider un linéaire de prêt de 4900 mètres de berges.
  • Depuis 2015, le SMIF et le Département de la Loire travaille sur le secteur du Bruchet, à l’entrée de Montbrison. Les berges très érodées ne permettaient pas une exploitation normale du canal du Forez et la fiabilité de la desserte en eau était remise en question. Une programmation de travaux sur 3 ans a été réalisée, et deux chantiers ont eu lieu lors des mises à sec de l’ouvrage (chômage) 2015 et 2016 : 3.6kms de canal ont été curés, des achats de terrain limités ont permis d’agrandir l’emprise foncière du canal sur les secteurs les plus étroits, des techniques de réanglaisement et de retalutage ont permis de réaménager un total de 2414 mètres de berge. Une troisième tranche sera réalisée lors du chômage 2017.

AUTRES TRAVAUX

Sécurisation

Le mur en aval de Grangent ainsi que les siphons et ponts-canaux présents sur la branche principale du Canal du Forez représentent un réel danger pour les personnes (risques de chute et de noyade). La plupart de ces sites étaient accessibles assez facilement. C’est pourquoi, le SMIF a engagé une opération de protection des points dangereux, il s’agit d’interdire l’accès aux tiers par la mise en place de grillages et de portails et d’avertir la population par le biais de panneaux. Ainsi, une cinquantaine de sites sont clos.